WaterShed Monitoring et la Chaire de recherche en eau potable de l’Université Laval annoncent la mise sur pied d’un projet de recherche novateur sur l’approche de gestion « de la source au robinet »

WaterShed Monitoring est heureuse de s’associer avec la Chaire de recherche en eau potable de l’Université Laval pour la réalisation d’un projet de recherche conjoint portant sur l’acquisition, la gestion et l’utilisation des données relatives aux risques de contamination des sources d’eau potable. Le projet, mené dans le cadre du programme de maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (ATDR), vise à fournir aux gestionnaires des ressources en eau du Québec les outils méthodologiques et technologiques nécessaires pour répondre aux nouvelles exigences de réalisation d’une analyse de vulnérabilité des sources d’eau formulées par le Gouvernement du Québec.

Concrètement, le projet de recherche consistera à développer 1) une approche collaborative pour collecter les données sur la qualité de l’eau de la source au robinet, 2) une méthode pour transférer ces données vers un logiciel de gestion spécialisé, ainsi qu’une 3) interface Web pour permettre aux gestionnaires et aux citoyens de visualiser les informations résultantes. « Au Québec, les municipalités ont l’obligation légale de fournir à leurs citoyens une eau potable de qualité en quantité suffisante et, depuis peu, de faire l’inventaire des sources potentielles de contamination de leurs prises d’eau. Il est donc essentiel que les administrations municipales aient accès à des outils efficaces, conviviaux et abordables pour acquérir, traiter et, surtout, diffuser l’information sur l’eau potable. La démocratisation de l’accès à l’information est d’ailleurs une composante clé du concept émergent de “ville intelligente” », rappelle Manuel J. Rodriguez, Directeur du programme de maîtrise en ATDR à l’Université Laval et titulaire de la Chaire CRSNG en gestion et surveillance de la qualité de l’eau potable de l’Université Laval.

À terme, les résultats de cette synergie public-privé pourront être valorisés par WaterShed Monitoring à travers un processus de transfert technologique et de commercialisation de l’innovation.

À propos de WaterShed Monitoring

WaterShed Monitoring développe et commercialise des solutions novatrices pour la gestion de l’eau. Partenaire du savoir- faire des intervenants du secteur de l’eau, l’entreprise propose de l’accompagnement stratégique, des services-conseils, ainsi qu’un produit unique : Enki, premier logiciel-service conçu pour stocker et exploiter toutes données relatives à la qualité de l’eau. La mission de WaterShed Monitoring est de soutenir la collecte, l’exploitation et la valorisation des données de qualité de l’eau afin de produire des connaissances pérennes, fiables et utiles qui pourront contribuer à une prise de décision éclairée dans les domaines de l’administration municipale, de la recherche scientifique et de la gestion des ressources naturelles.

À propos de la Chaire de recherche en eau potable de l’Université Laval

Les travaux de la Chaire s’orientent autour du développement de stratégies pour la protection des sources d’eau potable et le suivi de leur qualité, de l’élaboration de méthodes d’évaluation de la performance des usines municipales de traitement d’eau et du développement d’outils pour la gestion et la surveillance de la qualité de l’eau dans les systèmes de distribution. Les partenaires de la Chaire sont le CRSNG, la Ville de Québec, la Ville de Lévis, la Ville de Saint- Jérôme, Avensys Solutions, SNC-Lavalin et l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint- Charles et des Marais du Nord (APEL).

 

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Sonja Behmel, PDG, WaterShed Monitoring

418 255-9477
sbehmel@watershedmonitoring.com