Le lac Saint-Charles servira de laboratoire à un projet de l’Agence spatiale européenne

Québec, le 14 avril 2021 — WaterShed Monitoring Europe, filiale française de la PME québécoise WaterShed Monitoring spécialisée en gestion de l’eau, et le groupe SCALIAN, une entreprise française de conseil en ingénierie spécialisée dans le développement de solutions à base d’intelligence artificielle, ont été choisis par l’Agence spatiale européenne (ESA) et le Centre national d’études spatiales (CNES) pour réaliser un projet de prédiction d’événements de prolifération de cyanobactéries à partir des données d’observations de la Terre en utilisant les technologies d’intelligence artificielle (BEPS-IA; Bloom Event Prediction by Satellite Images Analysis).

La première phase du projet, dont le démarrage est imminent, consiste en une étude de faisabilité de sept mois pour laquelle le lac Saint-Charles, principale source d’eau potable de la région de Québec, servira de laboratoire afin de tester le modèle prédictif avec des données réelles. Les entreprises partenaires envisagent ensuite une généralisation de l’innovation au Canada et en France, puis à l’échelle mondiale, en amorçant la phase d’industrialisation de la solution dès janvier 2022.

Eau propre et assainissement

L’objectif est de fournir aux gestionnaires des systèmes d’approvisionnement en eau potable, des municipalités et des organismes de bassin versant un outil prédictif innovant et accessible. L’approche par imagerie satellitaire, qui contribuera à garantir un usage démocratisé de la solution, constitue un atout supplémentaire pour atteindre l’ODD6 des Nations Unies en permettant à tous les gestionnaires de l’eau de mieux gérer cette précieuse ressource et de prévenir d’éventuels risques sanitaires liés à l’eau potable, à la baignade, à la pêche et à l’agriculture.

« La prédiction des fleurs d’eau de cyanobactéries est un enjeu majeur afin de mettre en place des plans de protection des lacs affectés dans le contexte des changements climatiques. En plus de s’inscrire parfaitement dans notre mission d’entreprise, cet important projet de recherche et développement permettra à WaterShed Monitoring Europe de renforcer ses liens avec les organismes partenaires et d’étendre son offre de service relativement à la gestion de l’eau », explique madame Sonja Behmel, Ph. D., présidente de WaterShed Monitoring Europe.

« Depuis 30 ans, SCALIAN s’engage sur la qualité et l’excellence de ses prestations, mais aussi sur sa responsabilité sociale et environnementale. À travers ce projet, nous souhaitons développer un usage autant responsable qu’éthique des technologies numériques et spatiales les plus innovantes. Avec comme l’un des plus grands enjeux de notre temps : la protection et la gestion raisonnée de nos ressources en eau », ajoute pour sa part monsieur Yvan Chabanne, président du Groupe SCALIAN.

Une synergie d’expertises

En unissant leurs forces pour réaliser ce projet, les deux entreprises pourront tirer profit de la complémentarité de leurs expertises respectives. En effet, fort d’une expérience de 30 ans dans le secteur aérospatial et d’une implication de 6 ans dans les sujets traitant d’intelligence artificielle, SCALIAN apporte une solide expertise dans l’automatisation du traitement de l’image et de l’extraction de l’information par l’apprentissage profond (deep learning). De son côté, WaterShed Monitoring Europe est spécialisée dans le traitement, la gestion et l’exploitation des données sur la qualité de l’eau, ainsi que dans l’analyse des images satellitaires.

Le projet est également soutenu par la Chaire de recherche industrielle CRSNG | Gestion et surveillance de la qualité de l’eau potable de l’Université Laval, le projet ATRAPP de l’Université de Montréal (Algal Blooms, Treatment, Risk Assessement, Prediction and Prevention through Genomics), Limnologie Sarl, le booster RHINESPACE, ainsi que les pôles de compétitivité HYDREOS et France Water Team.

À propos de WaterShed Monitoring Europe

WaterShed Monitoring Europe est une filiale française de la PME québécoise WaterShed Monitoring, qui développe et commercialise des solutions novatrices pour répondre aux besoins qui se manifestent à chaque étape du suivi de la qualité de l’eau. Partenaire du savoir-faire des intervenants du secteur de l’eau, l’entreprise propose de la formation, de l’accompagnement stratégique et des services-conseils qui s’articulent autour d’un produit unique : Enki, premier logiciel infonuagique conçu pour stocker, structurer, contextualiser, analyser, publier et partager tous les types de données relatives à l’eau. En permettant de tirer le plein potentiel des activités de suivi, des données collectées et des informations produites, WaterShed Monitoring contribue à une prise de décision éclairée dans les domaines de l’administration municipale, de la recherche scientifique et de la gestion des ressources naturelles.

www.watershedmonitoring.com

À propos de SCALIAN

Créé en 1989, SCALIAN est un acteur français du conseil en gestion et technologies numériques. Dans le TOP10 des sociétés de conseil en ingénierie en France, le groupe intervient dans des activités de services en gestion de projets industriels, de chaîne d’approvisionnement (coûts, qualité, délais, performance), d’architecture et de développement de systèmes numériques embarqués et applicatifs. Maîtrisant à la fois les technologies et outils numériques et les processus métiers, SCALIAN traite des problématiques d’optimisation de projets ou d’organisation ainsi que des enjeux de transformation numérique pour les leaders de l’industrie et du secteur tertiaire. En décembre 2020, le Groupe comptait 3 000 consultants répartis dans sept pays avec un chiffre d’affaires de 256 millions d’euros.

www.SCALIAN.com

– 30 –

Personne-ressource :

Sonja Behmel, Ph. D.

Présidente

WaterShed Monitoring Europe

+1 418 255-9477

sbehmel@watershedmonitoring.com